Toutes les époques de crise ont stimulé la création

Entretien avec Bertrand Tavernier*, réalisateur, scénariste, producteur et président de l'Institut Lumière
Propos recueillis par Christian Chavagneux
Alternatives Economiques n° 315 - juillet 2012

Porteuses de drames et de violences, les crises économiques et financières sont un formidable terreau pour les cinéastes, selon Bertrand Tavernier.

Des années 1930 à aujourd'hui, le cinéma s'est souvent nourri des crises économiques en général et financières en particulier.
Comment l'expliquez-vous ?
Une crise économique engendre des tas de situations dramatiques, violentes, émouvantes, terribles, qui constituent une formidable matière, le sel, les épices de nombreux drames.
Le producteur américain Darryl Zanuck, qui dirigeait la production de la Warner au début des années 1930, conseillait aux auteurs de s'inspirer de la première page des journaux et des livres d'histoire.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Toutes les époques de crise ont stimulé la création ( n°315 )