Marché du travail : les inégalités se creusent face au chômage

Thierry Pech

Jeunes, seniors et peu qualifiés sont les grands perdants de la dégradation actuelle.

Plus de 4,5 millions d'inscrits à Pôle emploi en catégories A, B et C [1].
Un taux de chômage qui dépasse les 10 %.
Et des plans sociaux en cascade.
Il faut remonter à 1999 pour trouver une situation aussi alarmante sur le marché du travail.
Quant aux chiffres de Pôle emploi, ils n'ont tout simplement jamais été aussi élevés depuis 1991, date à laquelle démarre ce décompte.
La crise économique y est pour beaucoup.
Au troisième trimestre 2008, juste avant son déclenchement, le taux de chômage n'était "que" de 7,4 %.
Depuis, la situation n'a cessé d'empirer, malgré un très léger mouvement de décrue en 2010.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Marché du travail : les inégalités se creusent face au chômage ( n°101 )