Les effets de la crise sur la pauvreté

Camille Dorival

Avec la crise, l'emploi s'est davantage précarisé et le chômage a progressé. Ces facteurs expliquent en partie la hausse de la pauvreté.

Quels ont été les effets de la crise sur le marché du travail et sur l'évolution de la pauvreté ?
C'est à cette question que s'est attaché le rapport 2011-2012 de l'Onpes, l'Observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion sociale [1].
Celui-ci souligne d'abord une baisse, depuis le début de la crise, de la part de la population bénéficiant d'un contrat à durée indéterminée (CDI).
Le taux d'emploi en CDI (rapporté à l'ensemble de la population des 15-64 ans, active ou non) est ainsi passé de 50,5 % fin 2008 à 48,7 % fin 2011.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Les effets de la crise sur la pauvreté ( n°102 )