Le partage des savoirs en autogestion : les Communautés de pratiques

Marc Mousli

Echanger des savoirs, discuter des hypothèses, enseigner et apprendre, trouver la réponse à une question difficile ou irritante…, les Communautés de pratiques (CoPs) permettent tout cela avec une efficacité telle, grâce à Internet, qu’elles ne pouvaient qu’intéresser les entreprises.

Du renseignement téléphonique au peer to peer et à la FAQLequel d'entre nous n'a jamais échangé avec un collègue sur la meilleure façon d'utiliser une fonction peu courante d'un logiciel, ou avec un voisin sur les techniques de taille des rosiers remontants ?
Avec l'explosion d'Internet, ce recours à l'expérience de ses semblables, ce « peer-to-peer », a pris des proportions considérables.
Au point que la meilleure façon de se débarrasser d'un virus informatique ou de réussir à installer un périphérique livré avec un mode d'emploi incompréhensible est de poser la question sur le net.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Le partage des savoirs en autogestion : les Communautés de pratiques ( n°055 )