Le marché du travail "parfait" de l'économie néoclassique


Le raisonnement de base de l'économie néoclassique est simple: sur un marché libre, il existe toujours un prix qui équilibre l'offre et la demande.
Appliqué au travail, ce raisonnement signifie qu'on peut toujours trouver un salaire pour lequel chaque personne souhaitant travailler trouvera un emploi.
Par conséquent, le chômage est volontaire, lorsque le salaire est jugé trop bas, ou résulte d'un mauvais fonctionnement du marché du travail.
Il faut bien comprendre ce qu'est un marché du travail libre, conforme aux marchés "parfaits" décrits dans les manuels.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Le marché du travail "parfait" de l'économie néoclassique ( n°101 )