La double actualité de Gaston Berger, l’inventeur de la prospective

Marc Mousli

Quelques semaines avant la mort de Maurice Béjart, paraissait une édition de textes rares de son père, Gaston Berger, un philosophe qui fut aussi dirigeant d’entreprise et haut fonctionnaire. Et qui reste dans l’histoire des idées comme l’inventeur de la prospective.

 Un jeune dirigeant d'entreprise passionné de philosophie La mort de Maurice Béjart, le plus célèbre chorégraphe français, a fourni aux médias l'occasion d'évoquer son père, Gaston Berger, habituellement présenté comme « philosophe ».
Cet homme peu ordinaire est très souvent cité, mais ses œuvres sont difficiles à trouver.
Il a pourtant écrit près de 180 livres et articles, dans une vie consacrée à parts égales à la connaissance et à l'action.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/La double actualité de Gaston Berger, l’inventeur de la prospective ( n°055 )