L'Europe et la croissance : le dialogue de sourds

Sandra Moatti

En Europe, tenants des réformes structurelles et partisans des politiques contra-cycliques s'affrontent sur les moyens de doper la croissance. Une opposition sous-tendue par des différends théoriques et des conflits d'intérêts.

Affermir la croissance en Europe, tout le monde est pour.
Mais dès qu'il s'agit de savoir comment faire, le consensus se fissure.
Derrière le terme "politiques de croissance", chacun met des prescriptions différentes, voire franchement opposées.
Comment expliquer des recommandations aussi divergentes au service d'un même objectif ?
Schématiquement, le débat se polarise autour de deux positions.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/L'Europe et la croissance : le dialogue de sourds ( n°105 )