Europe - Etats-Unis : faut-il un accord de libre-échange ?

Christian Chavagneux

Développer les échanges entre les deux zones implique une harmonisation des normes de production défavorable à l'Europe. Dans le rapport de force qui s'annonce, l'Union n'a pas l'avantage.

Le 17 juin dernier, l'Union européenne et les Etats-Unis ont officiellement lancé les négociations en vue d'établir un accord de libéralisation des échanges entre les deux zones, baptisé "Partenariat transatlantique de commerce et d'investissement".
La première motivation est commerciale.
Au moment où les politiques de maîtrise des déficits publics imposent une austérité aux effets négatifs sur la demande interne de nombre de pays européens, une facilitation des échanges commerciaux avec le grand marché américain, plus dynamique, pourrait apporter un relais de croissance bienvenue.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Europe - Etats-Unis : faut-il un accord de libre-échange ? ( n°094 )