Comment verdir l'industrie

Antoine de Ravignan
Alternatives Economiques n° 375 - janvier 2018

On ne pense pas au solaire et à l'éolien pour réduire les émissions industrielles. L'enjeu est pourtant énorme.

La transition énergétique se réduit souvent dans les discours à la transition électrique.
Remplaçons les centrales à charbon (et à gaz) par de l'éolien et du photovoltaïque (ou du nucléaire pour ceux qui y croient), et nous aurons fait un grand pas en avant.
Certes, mais on aura fait moins de la moitié du boulot.
A l'échelle mondiale, la production d'électricité représente près de 40 % des émissions de CO2 liées à la combustion de l'énergie (13,6 gigatonnes sur 34).
L'humanité ne restera donc pas sous la barre des 2 °C si, en même temps que de décarboner rapidement son secteur électrique (objectif désormais très accessible d'ici à 2050-2060 avec la chute des coûts des énergies renouvelables), elle ne s'attaque pas aux 60 % restants.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Comment verdir l'industrie ( n°375 )