1811 : quand les luddites brisaient les machines

Gérard Vindt

Au tournant du XIXe siècle, artisans et ouvriers anglais déclarent la guerre aux machines. Car à ses débuts, la révolution industrielle répand chômage et misère. Elle ne se transformera que plus tard en une croissance riche en emplois.

1779.
Ned Ludd, opérant dans le Lancashire à la tête de plusieurs bandes d'ouvriers et d'artisans, brise toutes les machines à tisser des bas qu'il trouve sur son passage.
Personnage mythique?
Toujours est-il que Ludd donna son nom au "luddisme", ce mouvement de briseurs de machines qui voyaient dans l'introduction des "mécaniques" la fin de leur gagne-pain.
Combat désespéré pour la défense du monde d'hier?
Sans doute.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/1811 : quand les luddites brisaient les machines ( n°083 )