Victor Hugo ou le verbe contre la misère

Gérard VINDT

Au nom de la cohésion sociale, la lutte contre la misère, l'injustice ou la peine de mort a été une constante dans l'oeuvre et l'action du poète, né il y a tout juste deux siècles.

Le siècle avait un peu plus d'un an (1) quand, le 7 ventôse an X, bientôt redevenu le 26 février 1802, naît Victor Hugo.
A 22 ans, le jeune et déjà brillant poète prend la posture du prophète, sur le modèle des romantiques allemands et anglais: "Le poète doit marcher devant les peuples comme une lumière et leur montrer le chemin.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Victor Hugo ou le verbe contre la misère ( n°083 )