Une mondialisation des dettes publiques


Avec un peu plus de 14 300 milliards de dollars, la dette publique américaine est la plus importante du monde en termes absolus : seuls 65 % de cette dette sont négociables.
Les investisseurs situés dans les paradis fiscaux sont les premiers détenteurs de la dette américaine.
Les achats massifs de bons du Trésor par la Fed, la banque centrale du pays, afin de fournir des liquidités à l'économie en réponse à la crise des subprime, en font le deuxième créancier.
La Chine arrive en troisième position.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Une mondialisation des dettes publiques ( n°104 )