Un état des lieux de la dette publique française

Léopold Jouven

L'Etat représente aujourd'hui l'essentiel de l'endettement public, des dettes détenues en majorité par des acteurs financiers privés étrangers. D'où une dépendance plus grande vis-à-vis des sautes d'humeur des marchés.

En 2011, la dette brute totale des agents non financiers français (Etat, entreprises et ménages) a franchi le cap des 210 % du produit intérieur brut (PIB), alors qu'elle n'en représentait " que " 96 % en 1980.
Si l'endettement en France s'est creusé à une vitesse vertigineuse, sa composition a profondément changé.
Il y a trente ans, les entreprises françaises étaient de loin les agents les plus endettés.
Et leur dette constituait près de la moitié de la dette des agents non financiers, plus du double de celle des administrations publiques !

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Un état des lieux de la dette publique française ( n°105 )