Sommet climat : après les paroles, les actes ?

Antoine de Ravignan
Alternatives Economiques n° 375 - janvier 2018

La France a accueilli le 12 décembre un sommet pour relever l'ambition climatique. Elle a du travail.

Quel bilan tirer du One Planet Summit, le sommet climat accueilli par la France le 12 décembre dernier à l'initiative d'Emmanuel Macron ?
Cette rencontre, hors cadre onusien, ainsi que les événements parallèles (dont le Climate Finance Day organisé la veille) poursuivaient deux grands objectifs.
Le premier : réunir des Etats décidés à poursuivre dès à présent des objectifs de baisse d'émissions à long terme cohérents avec le cap des 2 °C et amorcer un mouvement de relèvement des ambitions nationales dans la perspective du rendez-vous onusien de 2020 (la COP26).

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Sommet climat : après les paroles, les actes ? ( n°375 )