Sommes-nous trop nombreux ?

Louis Maurin
Pour aller plus loin
À lire également
couverture
La crise alimentaire qui vient

La planète pourra probablement supporter les neuf milliards d'habitants prévus pour 2050. Mais à condition de changer radicalement de mode de consommation.

La Terre peut-elle accueillir davantage d'êtres humains?
Cette question n'est guère nouvelle.
A la fin des années 1960, la population mondiale ne comptait encore que trois milliards d'habitants, mais son taux de croissance était au plus haut et l'on s'inquiétait déjà des perspectives d'avenir: on imaginait mal la planète capable d'accueillir sept milliards d'individus cinquante ans plus tard.
C'est pourtant le cas aujourd'hui.
Peut-on en conclure pour autant que les neuf ou dix milliards prévus en 2050 ne poseront pas de problème majeur?
Cela dépend beaucoup de nos façons de vivre.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Sommes-nous trop nombreux ? ( n°097 )