Réformer pour quoi faire ?

Entretien avec Henri Sterdyniak, économiste à l'OFCE
et Antoine Bozio, économiste à l'Ecole d'économie de Paris
Propos recueillis par Laurent Jeanneau et Sandra Moatti

Henri Sterdyniak et Antoine Bozio confrontent leurs analyses sur l'opportunité d'une réforme et proposent des pistes pour améliorer notre système de retraites.

Le gouvernement veut à nouveau réformer les retraites, trois ans après la réforme de 2010.
Y a-t-il urgence ?
Henri Sterdyniak : Ce n'est pas une priorité.
La France est en situation de dépression et il manque 6 points d'emploi, ce qui limite les cotisations et donc les ressources du système de retraites.
Si l'on cumule le solde des régimes de retraite et de chômage, le déficit est de 17,5 milliards d'euros en 2012.
Mais le manque à gagner dû à la crise s'élève à 23,5 milliards.
Sans les effets de la conjoncture, le système de prestations retraite et chômage serait excédentaire de 6 milliards d'euros.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Réformer pour quoi faire ? ( n°095 )