Qui doit définir les normes comptables ?

Bernard Colasse, professeur à l'université Paris-Dauphine et Alain Burlaud, professeur au Cnam

Les normes comptables appliquées en Europe depuis 2005 valorisent les actifs des entreprises à leur valeur de marché et non plus à leur coût historique. Un principe qui a aggravé la crise financière. La normalisation comptable est un outil de régulation essentiel qui ne doit pas être laissé aux seuls professionnels de la comptabilité.

En octobre 2008, en pleine crise financière, la modification d'une seule norme comptable internationale a permis à la Société générale d'augmenter du jour au lendemain son produit net bancaire de 1,5 milliard d'euros.
La comptabilité a notamment pour but de mesurer, sous le nom de résultat, le profit réalisé par les entreprises.
Mais l'exemple de la Société générale montre que, selon les conventions retenues, ce résultat peut changer substantiellement.
L'élaboration des normes qui encadrent la pratique comptable donne donc logiquement lieu à de nombreux débats entre acteurs publics et privés, entre experts et politiques.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Qui doit définir les normes comptables ? ( n°107 )