Priorité à la lutte contre les inégalités


En France, comme dans tous les pays développés, les trente dernières années ont été caractérisées par une hausse fantastique des inégalités, via la stagnation des revenus de la grande majorité de la population et l'augmentation très forte de ceux des plus aisés.
Les travaux de Thomas Piketty et Camille Landais (1) notamment l'ont bien montré.
Cette dynamique entretient un rapport étroit avec la crise elle-même: elle résulte pour une bonne part de la dérégulation de la finance, qui nous a conduits dans le mur.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Priorité à la lutte contre les inégalités ( n°102 )