Pourquoi les entreprises françaises vont mal

Christian Chavagneux

Les entreprises françaises se portent mal. Des difficultés liées notamment au fait qu'elles ont privilégié les dividendes au détriment de l'investissement.

Les entreprises françaises vont mal, ce sont elles qui le disent.
Et les données disponibles le confirment : notre outil de production a connu des jours meilleurs.
La question est de savoir pourquoi.
Du côté du Medef et du patronat médiatique, le principal problème tient à un coût du travail trop élevé, élément particulier d'un problème plus général, celui d'une fiscalité décourageant l'esprit d'entreprise.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Pourquoi les entreprises françaises vont mal ( n°107 )