Pourquoi l'Europe est-elle en panne ?

Claude Demma

Cinquante ans après le traité de Rome, l'Europe des avancées concrètes ne fonctionne plus. Pour sortir de l'impasse, il faudrait réformer ses institutions.

Les présidences de l'Union européenne se suivent et se ressemblent.
Le temps semble loin où citoyens et hommes politiques d'Europe étaient mobilisés autour de projets ambitieux, comme la construction de l'euro.
La présidence finlandaise a certes bouclé quelques dossiers importants, comme la directive services (dans une version nettement moins libérale que le projet initial préparé par l'ex-commissaire Frits Bolkestein) ou la réglementation sur les produits chimiques dangereux (dite "Reach"), mais elle s'est terminée fin 2006 sans initiative nouvelle notable.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Pourquoi l'Europe est-elle en panne ? ( n°100 )