Pourquoi l'Etat français emprunte à des taux d'intérêt aussi bas

Sandra Moatti

Depuis le mois d'avril dernier, le taux des obligations du Trésor français à dix ans est passé sous la barre des 2 %.
Pour les maturités les plus courtes, les rendements sont même redevenus négatifs, comme ce fut déjà le cas en juillet 2012 : une adjudication de bons du Trésor à trois mois le 6 mai dernier est ressortie au taux de - 0,004 %.
Autrement dit : les investisseurs sont prêts à payer (un tout petit peu) pour avoir le droit de mettre leur argent dans un placement qu'ils estiment sûr.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Pourquoi l'Etat français emprunte à des taux d'intérêt aussi bas ( n°105 )