Pénibilité : une piste à creuser


Le rapport Moreau sur l'avenir des retraites (voir ci-contre) a remis la pénibilité au goût du jour. Avec une proposition intéressante : créer un "compte individuel pénibilité". Les salariés exposés à des conditions de travail pénibles y accumuleraient des points leur ouvrant des droits en fonction de leur durée d'exposition. Ils pourraient les convertir pour financer une reconversion, passer à temps partiel sans perte de salaire ou partir plus tôt à la retraite. Ces droits seraient portables tout au long de leur carrière. Afin d'inciter le salarié à rester en activité, un départ précoce à la retraite coûterait plus de points qu'un congé de formation, dans un rapport de un à trois. Résultat : il faudrait trente ans d'exposition pour pouvoir bénéficier d'un an de départ anticipé. Ce qui serait encore loin de compenser les inégalités d'espérance de vie entre cadres et ouvriers.


Articles/Pénibilité : une piste à creuser ( n°095 )