Pauvreté : le chassé-croisé jeunes-vieux

Guillaume Duval

Avec la montée en charge des systèmes de retraite et la dégradation du marché du travail, la pauvreté, qui touchait hier essentiellement des personnes âgées, concerne aujourd'hui surtout des jeunes.

En l'espace de seulement quatre décennies, on a assisté à un retournement de situation spectaculaire : jusqu'au début des années 1970, les pauvres étaient en effet pour l'essentiel des personnes âgées.
Alors que, dans un contexte de plein-emploi, les jeunes générations n'avaient guère de difficultés à trouver un gagne-pain et comptaient en conséquence peu de pauvres.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Pauvreté : le chassé-croisé jeunes-vieux ( n°102 )