Où va l'économie dominante ?

Christian Arnsperger, université de Louvain-la-Neuve et FRS-FNRS, Tony Lawson

L'approche économique dominante va se crisper sur une méthode étroite, tout en essayant de l'appliquer à des questions toujours plus vastes.

L'économie dominante est aujourd'hui relativement protéiforme.
Elle est issue de l'approche néoclassique, mais l'a assez largement dépassée: les concepts de rationalité et d'équilibre qui la fondaient ont été considérablement élargis.
Certes, l'individualisme méthodologique (*) règne toujours en maître, mais il se veut moins mécaniste: le temps de l'homo oeconomicus solitaire et isolé semble révolu, du moins dans les récits échafaudés par les économistes à partir de leurs modèles.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Où va l'économie dominante ? ( n°098 )