Mondialisation : les cartes rebattues

El Mouhoub Mouhoud, Professeur d'économie à l'université Paris-Dauphine

" L'hypermondialisation " s'essouffle et laisse place à la " postmondialisation ". Une nouvelle époque qui sera marquée par un redécoupage de la division internationale du travail et par un mouvement de relocalisations industrielles.

Tout en favorisant l'émergence de nouveaux pays sur la scène internationiale, la mondialisation a engendré un monde de plus en plus fragmenté : polarisation géographique des activités et inégalités territoriales dramatiques, concentration des revenus sur une poignée de managers globalisés, décrochage des cadres moyens, des employés et des ouvriers dans les pays développés… Cette hypermondialisation est cependant en train de s'essouffler avec la hausse des coûts de transport, l'automatisation de la production manufacturière, mais aussi l'augmentation des coûts salariaux, en particulier dans les pays d'Asie.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Mondialisation : les cartes rebattues ( n°104 )