Matière grise contre matières premières

Daniel ARONSSOHN

Vivre mieux en consommant moins est loin d'être une vue de l'esprit. L'alliance entre procédés rudimentaires et haute technologie permettrait une lutte efficace contre le gaspillage. Huit exemples.

Faire plus avec moins.
Plus de production de biens et de services, car les besoins humains sont loin d'être satisfaits à l'échelle de la planète.
Et moins de pollution, de gaspillage d'énergie et de consommation de matières premières.
Différentes solutions sont déjà proposées par les ingénieurs et les architectes.
Elles passent parfois par la redécouverte de certaines pratiques rudimentaires et efficaces, mais aussi par l'application des technologies les plus modernes, ou encore par de nouveaux modes d'organisation.
Certaines parmi ces solutions sont déjà rentables dans le contexte actuel.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Matière grise contre matières premières ( n°097 )