Les vertus d'une économie circulaire

Naïri Nahapétian

Une économie plus respectueuse de l'environnement devrait produire mieux et détruire moins. Des initiatives - encore limitées - se développent en France et dans le monde.

L'économie actuelle est fondée sur un modèle linéaire : on extrait des matières premières afin de fabriquer des produits qui sont vendus aux consommateurs puis jetés au bout d'un certain temps.
Ce modèle, fortement générateur de gaspillage, risque de s'avérer intenable à l'avenir.
62 milliards de tonnes de ressources (minéraux, bois, métaux, combustibles fossiles, etc.
ée dans le monde [1].
Soit une quantité en hausse de 65 % depuis vingt-cinq ans, imputable au décollage des pays émergents mais aussi au maintien d'un haut niveau de consommation dans les pays occidentaux malgré la récession.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Les vertus d'une économie circulaire ( n°097 )