Les théories de la dette publique

Denis Clerc

Les économistes se disputent sur la nécessité de recourir à l'emprunt public. Levier de développement efficace pour les uns, il représente un vice inefficace des Etats pour les autres.

Aux yeux des économistes, il existe une grande différence entre les dettes publiques et les dettes privées, que ces dernières soient contractées par les ménages ou par les entreprises.
Dans ce dernier cas, en effet, la capacité de remboursement des emprunteurs dépend de l'évolution de leurs revenus, lesquels, dans une économie de marché, peuvent fortement fluctuer.
S'ils diminuent ou disparaissent (faillite) et si les garanties exigées lors du prêt se révèlent sans valeur suffisante, le créancier n'a alors plus que ses yeux pour pleurer.
Et cette probabilité est loin d'être nulle.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Les théories de la dette publique ( n°105 )