Les péchés originels de l'euro

Olivier Lacoste

La monnaie unique aurait pu être un atout pour la croissance économique, mais ses nombreux défauts de fabrication plongent la zone euro dans une crise profonde.

Depuis 2010, la monnaie unique est menacée dans son existence même : la crise a en effet mis en lumière les failles de l'euro.
Elles renvoient à un péché originel : les Européens ont agi comme si une monnaie n'entretenait pas de relation privilégiée avec la souveraineté.
En construisant l'euro, ils ont pensé en effet pouvoir s'en remettre à des règles inscrites dans le marbre des traités, visant notamment à contenir les déficits publics ou à garantir la stabilité monétaire.
Ils ont construit une monnaie incomplète, une monnaie sans politique.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Les péchés originels de l'euro ( n°100 )