Les indépendants chouchoutés

Claire Alet et Sandrine Foulon
Alternatives Economiques n° 373 - novembre 2017

En rapprochant le régime social des indépendants de celui des salariés, le gouvernement veut encourager le travail non salarié. Non sans risques.

Soutien à la création d'entreprise, gain de pouvoir d'achat, amélioration de la protection sociale…, le gouvernement multiplie les annonces en faveur des non-salariés afin de rendre ce statut plus attractif.
Suivant l'axe privilégié par Emmanuel Macron, "libérer et protéger".
Dès le 5 septembre dernier, le Premier ministre présentait un plan d'action en faveur des travailleurs indépendants.
Des mesures largement reprises dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS 2018), examiné par les députés depuis le 24 octobre.
Ce texte, qui vise à équilibrer les comptes de la Sécurité sociale - les recettes et les dépenses pour couvrir les risques de maladie, les allocations familiales et les pensions de retraite -, comporte des réformes importantes pour les indépendants.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Les indépendants chouchoutés ( n°373 )