Les hauts revenus


Plus les niveaux de vie sont élevés, plus ils progressent. Le constat est particulièrement vrai pour les très hauts salaires, dont les augmentations ont atteint des sommets difficilement justifiables.

Entre 2004 et 2008, les 0,01 % les plus riches ont vu leur revenu annuel (salaires et revenus du patrimoine) s'accroître de 33 %, soit + 180 000 euros (avant impôts), passant de 551 900 à 732 300 euros.
Une augmentation équivalente à plus de onze années de Smic !
Concernant le 1 % des plus riches, les chiffres sont beaucoup moins importants, mais l'augmentation est quand même d'au moins 7 700 euros annuels (soit + 10 %).
Cela représente la valeur de plus de cinq mois de travail d'un smicard.
A comparer aux 500 euros annuels supplémentaires que la moitié de la population a au mieux obtenu au cours de ces quatre années (+ 5 %).

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Les hauts revenus ( n°102 )