Les grandes dates de la construction européenne


9 mai 1950
Robert Schuman, ministre des Affaires étrangères français, présente son plan en faveur d'une coopération approfondie.

18 avril 1951
Signature du traité instituant la Communauté européenne du charbon et de l'acier (Ceca) entre six pays : l'Allemagne, la Belgique, la France, l'Italie, le Luxembourg et les Pays-Bas.

30 août 1954
Le Parlement français rejette le projet de traité instituant une Communauté européenne de défense (CED) entre les mêmes six pays.

25 mars 1957
Signature du traité de Rome entre les Six, qui crée la Communauté économique européenne (CEE) ou "Marché commun". Avec pour objectif d'établir une libre circulation des marchandises, des services et des personnes entre les Etats membres.

Juillet 1962
Lancement de la politique agricole commune (PAC), dont l'objectif est d'assurer l'autosuffisance alimentaire de la CEE par le soutien aux exploitants.

Juillet 1968
Suppression totale des droits de douane entre les Six.

24 avril 1972
Les Six créent le mécanisme des taux de change, qui donne naissance au serpent monétaire européen, suite à la décision américaine de laisser flotter le dollar. Les marges de fluctuation entre les monnaies européennes sont limitées. C'est le premier pas vers la monnaie unique.

1er janvier 1973
Premier élargissement : le Danemark, l'Irlande et le Royaume-Uni rejoignent la CEE.

13 mars 1979
Entrée en vigueur du système monétaire européen (SME), qui institue une solidarité entre les monnaies européennes afin de défendre des taux de change fixes mais ajustables.

Juin 1979
Première élection du Parlement européen au suffrage universel.

1er janvier 1981
La Grèce rejoint la Communauté, qui passe à dix membres.

1er janvier 1986
Adhésion de l'Espagne et du Portugal.

Février 1986
Signature de l'Acte unique européen, qui modifie le traité de Rome. Il prévoit la mise en oeuvre d'un "marché unique" et développe les fonds structurels européens, destinés à combattre les inégalités de développement entre régions européennes.

9 novembre 1989
La chute du mur de Berlin ouvre la voie à la réunification de l'Allemagne et, au-delà, du continent.

1991
Début de la guerre en ex-Yougoslavie. La Communauté, divisée, se révèle impuissante à mettre un terme au conflit.

Février 1992
Signature du traité de Maastricht instituant l'Union européenne : la monnaie unique est mise les rails, les compétences de l'Union sont timidement étendues à la politique étrangère et de défense,et le pouvoir du Parlement européen est élargi.

1er janvier 1993
Entrée en vigueur officielle du Marché unique. De nombreux problèmes continuent de se poser, comme l'ouverture des services publics à la concurrence, qui se heurte à de vives résistances, en France notamment.

1er janvier 1995
L'Autriche, la Finlande et la Suède adhèrent à l'Union européenne qui couvre désormais la quasi-totalité de l'Europe de l'Ouest.

26 mars 1995
Accords de Schengen, qui se traduisent par la suppression des contrôles aux frontières pour les ressortissants des Etats signataires.

Juin 1997
Signature du traité d'Amsterdam qui prolonge le traité de Maastricht.

1er janvier 1999
11 pays adoptent l'euro. Les taux de change entre leurs monnaies deviennent irrévocablement fixes et la politique monétaire est confiée à la Banque centrale européenne, institution fédérale qui siège à Francfort, en Allemagne.

1er janvier 2002
Introduction des pièces et des billets en euros.

1er mai 2004
Huit pays d'Europe centrale et orientale adhèrent à l'Union (Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Pologne, République tchèque, Slovaquie et Slovénie), de même que Chypre et Malte. La Bulgarie et la Roumanie rejoindront l'Union en 2007.

2005
Rejet par la France et les Pays-Bas du traité constitutionnel européen (TCE) par référendum. Celui-ci proposait de renforcer les institutions européennes, mais reprenait également l'ensemble des dispositions réglementant le Marché unique.

13 décembre 2007
Signature du traité de Lisbonne qui reprend l'essentiel des dispositions institutionnelles du traité constitutionnel européen déjà ratifié par 26 pays.

Octobre 2009
Le nouveau Premier ministre grec relève la prévision de déficit public à 12,7 % du PIB, entraînant la dégradation de la note de la Grèce par les agences de notation deux mois plus tard. C'est le début de la crise des dettes souveraines en Europe.

2 mai 2010
L'Union européenne s'accorde sur un plan d'aide à la Grèce de 110 milliards. Création du Fonds européen de stabilité financière (FESF) dans les jours qui suivent.

28 novembre 2010
Plan d'aide à l'Irlande de 85 milliards d'euros.

17 décembre 2010
Adoption du Mécanisme européen de stabilité (MES) par le Conseil européen.

16 mai 2011
Plan d'aide au Portugal de 78 milliards d'euros.

21 juillet 2011
Nouveau plan d'aide à la Grèce, assorti d'une participation du secteur privé.

9 décembre 2011
Accord européen sur un nouveau traité (TSCG) qui prévoit une règle d'or harmonisée.

28 juin 2012
Le sommet européen pose les bases d'une union bancaire et adopte un Pacte pour la croissance et l'emploi de 120 milliards d'euros.


Articles/Les grandes dates de la construction européenne ( n°100 )