Les fonctionnaires : trop nombreux, trop chers, trop malades ?

Christian Chavagneux
Alternatives Economiques n° 373 - novembre 2017

Injustement stigmatisés, les fonctionnaires subissent une approche strictement comptable.

Le 16 octobre, au sortir de sa réunion avec les syndicats de la fonction publique, le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, a indiqué qu'il les avait déjà rencontrés 37 fois depuis sa prise de fonction.
Le dialogue existe, mais il s'apparente surtout à un dialogue de sourds !
Parce que la position du gouvernement envers les fonctionnaires se résume à trois affirmations : il y en a trop, ils coûtent trop chers et ils sont trop souvent absents [1].
Emmanuel Macron a promis de réduire de 120 000 le nombre de fonctionnaires.
La France en a-t-elle trop par rapport aux autres pays ?

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Les fonctionnaires : trop nombreux, trop chers, trop malades ? ( n°373 )