Les exportations chinoises de haute technologie : mythe et réalité

Yuqing Xing, Banque asiatique de développement, et professeur associé au National Graduate Institute for Policy Studies à Tokyo

Selon un rapport de la Commission européenne, la République populaire de Chine (PRC) a dépassé les Etats-Unis, l'Union européenne et le Japon en devenant le premier exportateur de biens de haute technologie en 2006 [1].
Avec 16,9 % des exportations mondiales, elle devance de peu les Etats-Unis (16,8 %), l'Union européenne à 27 (15 %) et le Japon (8 %) [Meri, 2009].
Les données de l'US Census Bureau nous montrent par ailleurs que, depuis 2002, les Etats-Unis ont régulièrement enregistré une balance commerciale déficitaire avec la Chine concernant les biens de haute technologie.
Le déficit a atteint un record de 94 milliards de dollars en 2010 [US Census Bureau, 2011].

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Les exportations chinoises de haute technologie : mythe et réalité ( n°099 )