Les entreprises à l'heure du capitalisme financier




Du négociant à la multinationale

C'est en se dégageant progressivement de l'emprise des marchands que s'est construite l'entreprise moderne.

La gouvernance des entreprises

Le règne des actionnaires ?

L'insoutenable dynamique du capitalisme financier

La financiarisation des entreprises a d'abord servi les intérêts des actionnaires. Avec des conséquences parfois désastreuses pour les entreprises et les salariés

Comptes : actionnaires contre entreprises

L'avidité des actionnaires en termes de dividendes compromet le développement des entreprises.

Le règne des actionnaires ?

Airbus : la gouvernance en accusation

Le système de gouvernance d'EADS correspondait sans doute à une nécessité politique, mais il s'est révélé parfaitement inadapté à un programme comme Airbus.

Banques coopératives: qu'allaient-elles faire dans cette galère?

La Caisse d'épargne et la Banque populaire ont été particulièrement impliquées dans la crise des subprime. Des errements qui leur coûtent aujourd'hui leur indépendance.

L'entreprise, trop importante pour être laissée aux actionnaires !

La " corporate governance " a produit des effets désastreux. Il est temps de penser une nouvelle forme d'entreprise qui associe toutes les parties prenantes et tienne compte des conséquences sociales et écologiques de son activité.

Faut-il s'inspirer de la cogestion allemande ?

Parmi les mesures présentées par Jean-Marc Ayrault le 6 novembre, figure l'introduction de représentants des salariés dans les conseils d'administration ou de surveillance des grandes entreprises. Un premier pas vers le modèle de relation sociale allemand, appelé cogestion. Un système de gouvernance d'entreprise très spécifique qui contribue, en partie, à la compétitivité industrielle du pays.

Quand des entreprises se transforment en Scop

Le passage en Scop, ces entreprises contrôlées par leurs salariés, pourrait contribuer à pérenniser nombre d'entreprises existantes.

Compétitivité : rien ne se fera sans les salariés

Le rapport Gallois ne préconisait pas seulement de baisser le coût du travail. Il proposait aussi de réformer la gouvernance des entreprises en donnant davantage de place aux représentants des salariés et de renforcer les qualifications. Une nécessité pour redresser la compétitivité du pays.

Les salaires des grands patrons

Revenus des grands patrons : la dérive continue

Depuis les années 1990, les rémunérations des grands patrons se sont envolées sous l'effet des techniques de gouvernance d'entreprise visant à resserrer les liens entre actionnaires et dirigeants. Les tentatives pour maîtriser cette flambée économiquement injustifiée et socialement inacceptable ont échoué jusqu'ici.

Salaires des patrons: comment en est-on arrivé là?

La théorie de l'agence devait permettre que les dirigeants d'entreprise agissent dans le sens des intérêts des actionnaires, grâce à la mise en place d'outils incitatifs. Les bonus, les stock-options et les parachutes dorés ont bien profité aux managers, mais les autres bienfaits promis par cette théorie se sont révélés illusoires.

Les salaires abusifs enfin limités

Le mois de mars aura été marqué par trois pas importants dans l'encadrement des très très hauts salaires, désormais considérés comme abusifs par les législateurs.

Arnaud Lagardère ou les ennuis d'un héritier

Arnaud Lagardère est dans l'oeil du cyclone: menaces judiciaires liées aux problèmes d'Airbus, crise de son pôle presse, difficulté à garder le contrôle de son groupe. Une situation typique du capitalisme d'héritiers à la française.

Management et organisation du travail

Le management contemporain

Le management start-up : Google

Il ne se passe pas de semaine sans que Google fasse la une des journaux du monde entier. Beaucoup d’entre nous ouvrent chaque jour leur ordinateur sur sa page d’accueil, au graphisme simple et coloré. La recette de la réussite de cette « dot.com » paraît simple : une concentration exceptionnelle de compétences et de créativité et des méthodes de management atypiques.

Management : comment innover ?

Entre deux firmes concurrentes, le management interne et les externalités (qualité du système de formation, des infrastructures, des services publics...) font la différence, et peuvent atténuer, voire annuler, l’avantage d’un fabricant disposant d’une main-d’œuvre à très bon marché. La qualité de l’organisation et celle de la coordination des différents acteurs participant à la conception, la fabrication et la distribution sont donc capitales. Comment entretenir cet avantage par l’innovation managériale ?

Management empêché, santé dégradée

Le management est en crise. Accaparés par des tâches gestionnaires, extérieures à l'activité réelle, les managers n'ont plus les moyens d'accompagner leurs équipes face aux difficultés du travail. Une source de mal-être pour eux comme pour les salariés.

L'organisation de la production

La division du travail

Le développement de la spécialisation des tâches constitue l'une des transformations les plus profondes de nos sociétés sur le long terme. Ce qui ne signifie pas pour autant qpue chacun deviendrait plus indépendant des autres, ni que toutes les formes de travail soient considérées d'égale valeur.

La seconde vie du taylorisme

Les conditions de travail se dégradent depuis trente ans. Et les négociations entre partenaires sociaux sur la pénibilité au travail sont au point mort.

Le low cost, modèle d'avenir ?

Les produits et services à bas coût relèvent d'un modèle économique souvent innovant, mais qui a ses revers. Notamment pour l'emploi.

Ryanair, ou les dérives du "low cost"

Dans sa course effrénée au profit, la compagnie irlandaise tire le maximum de ses salariés, de ses clients... et du contribuable. Jusqu'où ?

Dans les coulisses de " Plus belle la vie "

Amour, suspense, second degré..., le feuilleton diffusé sur France 3 fait un carton. Qui repose sur une organisation industrielle peu banale à la télé.

La stratégie des entreprises

Les fusions-acquisitions au coeur du capitalisme

Les fusions-acquisitions au coeur du capitalisme

Depuis plus d'un siècle, de grandes vagues de fusions scandent la marche en avantdu capitalisme. Les motivations qui poussent à ces fusions sont nombreuses.

Qui fusionne avec qui et pourquoi ?

Les objectifs des opérations de fusion-acquisition peuvent être très variés. Tour d'horizon.

Les mésaventures du patriotisme économique

Au-delà des grands discours suite à l'affaire Danone, les initiatives du gouvernement sont souvent contradictoires et inadaptées.

Les OPA et les moyens de s'y opposer

Pour contrer les offres publiques d'achat, les entreprises disposent d'un ensemble de dispositifs économiques et juridiques conséquent. Revue de détail.

Suez-GDF : la fusion en questions

Au-delà de sa dimension politique, la fusion entre Suez et Gaz de France est loin de répondre à tous les enjeux du secteur de l'énergie.

Les LBO ou les subprime de la dette d'entreprise

Il n'y a pas que les ménages américains qui ont pu s'endetter au-delà du raisonnable. Certains fonds d'investissement n'ont pas hésité, eux aussi, à profiter ...

La mécanique des LBO

Les LBO sont des montages financiers qui consistent à racheter des entreprises en ayant recours massivement à l'emprunt.

Les règles de l'innovation

Comment doper l'innovation

Afin de maintenir ininterrompu le flux des idées créatives, la plupart des entreprises se tournent désormais vers de nouvelles solutions, à l'extérieur comme en interne : veille technologique, intégration de start-up, partage de structures, sollicitation des salariés, comme des clients, etc.

Industrie : une politique d'innovation à revoir

Un récent rapport remet en cause l'efficacité des pôles de compétitivité et par là même le financement public de la R&D des entreprises.

Les brevets : encourager l'innovation ou le monopole ?

De la Convention de Paris, en 1883, aux débats d'aujourd'hui, le capitalisme a toujours cherché à réguler la diffusion de l'innovation. En fonction des rapports de force.

La dernière chance d'Alcatel-Lucent

Erreurs stratégiques et guerre des chefs ont conduit l'équipementier télécoms au bord du gouffre. Pour sortir de cette spirale infernale, la direction a présenté un nouveau plan de redressement.

Pourquoi les entreprises françaises innovent peu

Les moyens mis en oeuvre pour favoriser l'innovation en France et stopper la désindustrialisation n'ont pas eu les résultats escomptés. Explications.

La question de la compétitivité

Pourquoi les entreprises françaises vont mal

Les entreprises françaises se portent mal. Des difficultés liées notamment au fait qu'elles ont privilégié les dividendes au détriment de l'investissement.

Les pôles de compétitivité évalués

L'évaluation du système de pôles de compétitivité montre qu'ils stimuleraient la coopération et l'innovation en France.

Innover : au-delà des coûts

Pour redresser l'industrie française, il faudrait surtout mieux former les salariés, leur donner davantage de pouvoir et réorienter l'épargne abondante des ménages vers des usages productifs.

Le design, outil de compétitivité industrielle

A l'heure où l'on s'interroge sur les moyens de redresser la compétitivité de l'industrie française, on aurait tort de sous-estimer la contribution du design à ce grand chantier. Les exemples ne manquent pas pour rappeler que sa maîtrise peut donner un avantage concurrentiel décisif.

Tata, PetroChina et les autres

Les géants mondiaux du Sud accélèrent leur développement. Jusqu'à menacer les multinationales du Nord dans leurs prés carrés.

Après les délocalisations, les relocalisations ?

L'une des motivations de la délocalisation des activités est la recherche de coûts de production plus bas. Ceux-ci dépendent des coûts salariaux mais aussi des achats ...

Pourquoi les entreprises délocalisent-elles?

Le départ des entreprises des pays développés vers le Sud est l'une des grandes peurs économiques de notre temps. Cependant, la menace que représentent ces délocalisations est surestimée, car le niveau des salaires n'est qu'un déterminant parmi d'autres de la localisation. C'est plutôt la concurrence sauvage entre pays développés pour attirer les entreprises qu'il faut redouter.

Financement, comptabilité et règlementation

La fiscalité des entreprises

Entreprise : quelle taxation des grandes entreprises ?

Les grands groupes du CAC 40 ont encaissé 73,8 milliards d'euros de bénéfices en 2011. Malgré une baisse de 9  % par rapport à 2010, un tel niveau de ...

Les entreprises, la dette et le capital

Pour se financer, une entreprise peut mobiliser du capital ou s'endetter. Les intérêts qu'elle verse sur sa dette sont déduitsde son bénéfice et donc de son impôt sur les sociétés (IS), ce qui n'est pas le cas de la rémunération de son capital. Faut-il mettre un terme à cette dissymétrie  ? Pas évident.

Les entreprises françaises aiment les paradis fiscaux

Les entreprises du CAC 40, qu'elles soient bancaires ou industrielles, ne boudent pas les territoires offshore.

Pour une taxation unitaire des multinationales

A l'heure actuelle, les entreprises multinationales sont imposées en vertu d'un système dont les structures de base ont été mises au point il y a un siècle et qui ...

Les nouvelles normes comptables

Qui doit définir les normes comptables ?

Les normes comptables appliquées en Europe depuis 2005 valorisent les actifs des entreprises à leur valeur de marché et non plus à leur coût historique. Un principe qui a aggravé la crise financière. La normalisation comptable est un outil de régulation essentiel qui ne doit pas être laissé aux seuls professionnels de la comptabilité.

Les nouvelles normes comptables internationales : une réforme aux implications considérables

Par Dominique Plihon Un passage au crible des enjeux politiques, économiques et sociaux de la mondialisation des normes comptables. Un bilan largement négatif.

La faute aux normes comptables?

Les normes comptables que doivent utiliser les sociétés cotées leur imposent de suivre les règles de la comptabilité dite "en juste valeur". Une méthode décriée par de nombreux acteurs qui y voient un facteur central de la crise financière actuelle. Ces critiques sont en partie fondées, mais il n'existe pas pour autant d'alternative plus fiable.

Les pièges de la consolidation des comptes

Les comptes consolidés donnent une image globale de la situation d'un groupe, filiales comprises. Une image qui peut assez facilement être déformée...

Actifs immatériels: comment compter ce qui n'a pas de prix?

Difficilement quantifiable, le capital immatériel des entreprises ne figure que très partiellement à leur bilan, bien qu'il constitue environ les deux tiers de leurs actifs. Plusieurs initiatives visent cependant à bâtir un meilleur reporting de ces ressources, qui sont au coeur de la compétitivité des entreprises.

Le reporting pays par pays, une bataille à forts enjeux

Combien le groupe Total réalise-t-il de profits et paye-t-il d'impôts en Angola  ? Cette information, aujourd'hui confidentielle, sera peut-être demain disponible. La ...

Financement, rentabilité et profits

Qu'est-ce qu'une entreprise rentable ?

Résultat net ou d'exploitation, taux de marge ou de rentabilité..., situer la performance économique d'une société n'est pas un jeu d'enfant.

Les entreprises face à l'endettement

Après dix ans de financement facile, les entreprises ont désormais intérêt à réduire un endettement qui a notamment servi à rémunérer leurs actionnaires.

Comment les entreprises se financent

Pour financer leurs activités courantes et leurs investissements, les entreprises mobilisent différents types de ressources financières. Explications.

Le capital-risque en crise

Les PME ont besoin d'apports en capital pour démarrer et se développer. Or, l'activité de capital-risque, déjà limitée en France avant la crise, s'est fortement contractée depuis. Pour contrecarrer le déclin du secteur, l'Etat a créé de nouvelles structures de financement. Une action positive, à court terme.

Jeunes entreprises : le défi du financement

Pour prospérer, les nouvelles entreprises ont besoin d'instruments financiers adaptés.

Partage des bénéfices : la grande illusion

Le rapport Cotis sur le partage de la valeur ajoutée a été remis le 13 mai au président de la République. Nicolas Sarkozy avait plaidé pour une répartition des bénéfices en trois tiers entre salariés, actionnaires et entreprise. Mais cette proposition est au mieux une chimère, au pire une menace pour les salariés.

Financement : peut mieux faire

Les entreprises françaises sont plutôt mieux loties que les autres en Europe sur le plan du crédit, mais ce n'est pas le cas du côté du financement en capital. Il ...

Les grandes théories du management, de la stratégie et de la comptabilité

Management et pouvoir

Peter Drucker, inventeur du management moderne

"Pape du management", Peter Drucker attribue aux hommes le rôle majeur au sein des organisations et fait de la grande entreprise l'acteur central de la société.

Taylor et l'organisation scientifique du travail

Ingénieur de formation, Frederick Taylor a mis au point une méthode de rationalisation de la production afin d'augmenter la productivité. Son organisation scientifique du travail a rencontré beaucoup de résistances.

Wassily Leontief, créateur de l'analyse interindustrielle

Economiste américain d'origine russe, Wassily Leontief a renouvelé l'étude de l'économie grâce à son analyse interindustrielle. Ce modèle d'équilibre fondé sur des données empiriques a bouleversé la méthodologie de la discipline.

Ford était- il fordiste ?

Il y a cent ans, Henry Ford inventait un modèle d'organisation qui permettra d'associer production et consommation de masse.

Fayol et le métier de manager

Ingénieur, homme de terrain et dirigeant d'entreprise, Henri Fayol a élaboré une définition de l'activité de direction. Il est, avec Frederick Taylor, l'un des pères fondateurs du management.

Le pouvoir et la grande entreprise : l'actualité de la pensée de Galbraith

par Blandine Laperche L’analyse du fonctionnement des grandes entreprises représente l’un des points forts des analyses de Galbraith. Cet article présente dans le détail ses arguments et les évalue à l’aune de la mondialisation contemporaine.

L'utopie de la valeur actionnariale

Entretien avec Michel Aglietta : professeur de sciences économiques à l'université Paris X-Nanterre

Stratégie

Michael Porter, l'archétype du professeur de stratégie

Conseiller de Reagan, puis de Clinton, et proche d'Al Gore, le célèbre professeur de la Harvard Business School, Michael Porter, est considéré comme l'un des meilleurs spécialistes de la stratégie des entreprises. Ses "cinq forces" sont désormais un classique.

L'entreprise, boîte grise de la théorie économique

La théorie économique a du mal à appréhender l'entreprise. On commence cependant à y voir plus clair. Mais pour y parvenir, il a fallu renoncer aux postulats de l'économie classique.

Comptabilité

Luca Pacioli, père de la comptabilité ?

Mathématicien réputé, pédagogue dans l'âme et auteur prolifique, Luca Pacioli a mis les connaissances en comptabilité à la disposition du plus grand nombre.

Le théorème de Modigliani-Miller

Ce n'est pas le plus célèbre des théorèmes économiques, mais il a joué un grand rôle chez les spécialistes de la finance. Franco Modigliani ...

La mécanique du compte de résultat

La saison de la publication des comptes des entreprises est ouverte. Et le résultat intéresse au-delà du cercle étroit des professionnels du chiffre. Encore faut-il savoir l'appréhender.

Le tableau de financement : à consommer sans modération

Le tableau de financement permet de retracer les mouvements de ca pitaux. Un outil précieux pour comprendre les stratégies des entreprises.



Sommaires des parutions//Les entreprises à l'heure du capitalisme financier n°107