Les crises : l'analyse des économistes français du XIXe siècle

Nicolas Gallois, économiste

Un retour sur les enseignements des crises tirés par la réflexion économique dominante française de la fin du XIXe siècle. On y voit combien l’examen du rôle des bulles de crédit et de la nécessité de les contrôler était déjà bien présent, même si les économistes d’alors concluaient au caractère inéluctable des crises.

 Aucune crise n'éclate comme un coup de tonnerre par un temps calme.
 " Clément Juglar [1889, p.
4]La crise économique actuelle, qui a eu son point déclencheur lors de l'été 2007, a pris une dimension plus dramatique après la faillite de Lehman Brothers le 15 septembre 2008.
Elle touche désormais les Etats européens, avec la peur d'une contagion systémique.
Cette situation inédite depuis la Seconde Guerre mondiale devrait interpeller l'ensemble des économistes censés disposer des outils nécessaires à la compréhension des crises.
Or, ceux qui analysent ces phénomènes sont souvent cantonnés à des recherches spécifiques.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Les crises : l'analyse des économistes français du XIXe siècle ( n°098 )