Le Web au secours de la vidéo

Marc Chevallier
Alternatives Economiques n° 380 - juin 2018

2017, année du basculement sur le marché de la vidéo.
Pour la première fois depuis 2010, celui-ci a vu son déclin enrayé, selon les statistiques du Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC).
En effet, l'effondrement des ventes de DVD et de Blu-ray a été plus que compensé en 2017 par l'essor de la vidéo à la demande (VàD).
Ce retournement est dû au boom des services par abonnement, qui ont vu leur chiffre d'affaires bondir de près de 90 % l'année dernière, pour représenter plus de la moitié du marché de la VàD.
Un véritable effet Netflix : l'américain gagnerait chaque mois 100 000 nouveaux utilisateurs dans l'Hexagone et disposerait désormais d'un portefeuille de 3,6 millions d'abonnés.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Le Web au secours de la vidéo ( n°380 )