Le krach social

Thierry Pech, Sandra Moatti, Guillaume Duval, Laurent Jeanneau et Manuel Domergue

Chômage et pauvreté prennent des proportions spectaculaires dans les pays en crise. Et aucune amélioration n'est en vue.

Après des années de croissance rapide, l'économie ibérique a brutalement chuté.
Entre 2008 et 2012, son produit intérieur brut (PIB) a baissé de 5 % et devrait encore décliner de 1,4 % cette année.
Les effets conjugués du krach immobilier et des plans de rigueur à répétition ont plongé le pays dans une profonde détresse sociale.
Tout d'abord, le secteur de la construction en surchauffe s'est arrêté net avec l'éclatement de la bulle immobilière.
Après des années de surproduction, le pays de Cervantès est passé de 700 000 constructions par an à moins de 150 000 en 2012.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Le krach social ( n°101 )