Le capitalisme peut-il s'effondrer ?

Denis Clerc
Alternatives Economiques n° 378 - avril 2018

Menacé par la lutte des classes et la course à l'accumulation du capital, le capitalisme était, selon Marx, voué à disparaître. L'histoire lui a donné tort. Pour le moment.

Karl Marx a été un auteur très prolixe.
Pourtant, de son vivant, il n'a publié que deux livres sur les questions économiques, Critique de l'économie politique (en 1859) et le premier livre du Capital (1867).
Les deux autres livres de ce même ouvrage ont été publiés de façon posthume par Friedrich Engels, son ami de toujours, tandis que Karl Kautsky, en 1904, éditait Théories de la plus-value, tous deux puisant pour ce faire dans l'énorme quantité de notes, esquisses, manuscrits ou brouillons que Marx avait accumulés.
Dans aucun de ces ouvrages ne figure cependant le terme qui résume le mieux son analyse critique du capitalisme : l'illimitation, ou, si l'on préfère, "trop n'est jamais assez".
Les marxologues se scandaliseront peut-être.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Le capitalisme peut-il s'effondrer ? ( n°378 )