La mécanique des LBO

Alexis Canuet

Les LBO sont des montages financiers qui consistent à racheter des entreprises en ayant recours massivement à l'emprunt.

4 octobre 2006, VIIIe arrondissement de Paris, les abords de l'hôtel Pershing Hall, où se tient une réunion de l'Association française des investisseurs en capital (Afic), connaissent une animation insolite.
Une quinzaine de militants du collectif LBO, constitué par la CGT, distribuent des tracts.
Leur but: alerter l'opinion sur le caractère néfaste des fonds de Leveraged Buy Out (LBO) dont l'existence et les pratiques restent grandement méconnues du grand public.
Pourtant, depuis leurs débuts en France, dans les années 80, des milliers d'entreprises ont subi leur traitement de choc, des magasins de surgelés Picard au câblo-opérateur Noos.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/La mécanique des LBO ( n°107 )