La Longue traîne, un concept marketing révolutionnaire ?

Marc Mousli

Les règles les plus élémentaires du marketing ont-elles changé avec Internet ? Peut-on baser la rentabilité d’un e-commerce sur la vente de produits très peu demandés à un public très spécifique ? Dans le petit monde du commerce numérique des produits culturels, deux théories s’affrontent : la classique recherche de best-sellers et autres blockbusters, et la « Longue traîne ».

Pareto bousculéAu départ, en octobre 2004, un papier remarqué de Chris Anderson, le rédacteur en chef de Wired, un mensuel de San Francisco spécialisé dans les technologies de l'information.
L'article était intitulé The Long Tail (« la longue queue », bizarrement devenue « la Longue traîne »).

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/La Longue traîne, un concept marketing révolutionnaire ? ( n°055 )