La loi sur les accidents du travail a cent ans

Gérard VINDT

Loin de n'être qu'une simple mesure circonstancielle, la loi d'avril 1898 sur les accidents du travail annonce la naissance d'un droit du travail et de l'Etat social.

En cette dernière décennie du XIXe siècle, deux soucis politiques poussent l'Etat républicain à mettre en place une législation sociale: le retard par rapport à l'Allemagne, où Bismarck a organisé dans les années 1880 un système d'assurances sociales obligatoires pour la maladie (1883), les accidents du travail (1884) et la vieillesse-invalidité (1889); la nécessité d'asseoir la IIIe République, encore fragile et contestée, en montrant que les idéaux de 1789 sont capables de s'adapter à la société industrielle et de résoudre la "question sociale", qu'ils ne garantissent pas seulement la liberté de l'individu, mais aussi la fraternité et la solidarité sociale.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/La loi sur les accidents du travail a cent ans ( n°083 )