La cuisine made in monde

Thierry Pech et Manuel Domergue

Big Mac, sushi, pizza : trois visages de la mondialisation de l'alimentation. Si la diffusion de ces plats, largement industrialisés, est le plus souvent synonyme de standardisation et d'uniformisation des goûts, elle n'exclut pas les échanges et les métissages.

En route vers la Mcdonaldisation ?
Aquoi pensait John Montaigu, quatrième comte de Sandwich, aux alentours de 1765, au moment de glisser une tranche de viande rôtie entre deux tranches de pain ?
Le noble amiral de la Couronne britannique, également célèbre pour sa défaite face aux colons américains, imaginait-il qu'un avatar de son invention deviendrait le symbole de l'impérialisme US à travers le vaste monde, sous le nom de Big Mac ?
Le succès des grandes chaînes de restauration rapide comme Mc Donald's, fort de ses 30 000 restaurants à travers le monde, est souvent vécu comme un risque d'uniformisation alimentaire.
Coca-Cola, Big Mac et frites pour tous !

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/La cuisine made in monde ( n°104 )