La CFDT, du syndicalisme chrétien au recentrage

Frank GEORGI, Maître de conférences à Paris I. Dernier ouvrage paru

Les tournants successifs de la CFDT ont de quoi dérouter. Son histoire laisse pourtant apparaître des fils conducteurs depuis la création de son ancêtre, la CFTC, en 1919.

Qu'on s'en désole ou qu'on s'en réjouisse, la CFDT veut donner d'elle-même l'image d'un syndicat novateur, refusant de pratiquer une quelconque langue de bois et capable de ramer à contre-courant.
A l'origine, c'est aussi à contre-courant du modèle syndical alors dominant que s'est constitué le syndicalisme chrétien dont elle est issue.
Mais non sans dogmatisme!
Lorsque la loi Waldeck-Rousseau légalise, en 1884, les syndicats, l'Eglise, qui craint l'hégémonie des courants anti-cléricaux et anti-religieux, suscite la création des premiers syndicats catholiques.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/La CFDT, du syndicalisme chrétien au recentrage ( n°083 )