L'iPad, nouvelle vache à lait d'Apple ?

Marc Chevallier
Pour aller plus loin

Apple fait peu de recherche et développement. La firme n'utilise que des technologies éprouvées mises au point par d'autres, mais en fait des produits pratiques et beaux. Ce qui lui permet de gagner beaucoup d'argent.

Piétiné sur un trottoir, détruit à coups de batte, brûlé avec de l'essence ou bien encore passé au mixer : depuis le lancement de l'iPad aux Etats-Unis début avril, les internautes rivalisent d'imagination dans des vidéos postées sur YouTube pour mettre en scène la destruction de la précieuse tablette numérique d'Apple.
Onéreux passe-temps, mais désosser − proprement − un iPad, tout comme l'iPod et l'iPhone, permet de mieux comprendre à la fois le modèle économique d'Apple et le fonctionnement concret de la mondialisation dans le secteur de la high-tech.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/L'iPad, nouvelle vache à lait d'Apple ? ( n°096 )