Kodak, la photographie pour tous

Marc Mousli

George Eastman a révolutionné la photographie dans la première moitié du XXe siècle, grâce à une production de masse, une publicité efficace et de brillants chimistes. Mais l'entreprise a raté le virage du numérique.

Vous appuyez sur le bouton, nous faisons le reste.
 " Le secret de la réussite de Kodak tient dans ce slogan imaginé en 1888 par George Eastman, le fondateur de la compagnie.
Dix ans plus tôt, ce jeune employé de banque s'était pris de passion pour la photographie.
Il avait appris le français et l'allemand pour acquérir dans les revues spécialisées européennes les connaissances techniques nécessaires.
Il faut dire qu'à la fin des années 1870, la chasse aux images était un sport complexe.
Le photographe préparait à l'avance ses plaques de verre en les recouvrant de collodion.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Kodak, la photographie pour tous ( n°096 )