Jalons pour une histoire de la dette

Jacques Adda

Apparue avant la monnaie, la dette a d'abord eu une fonction plus sociale qu'économique. En permettant l'accès au crédit, d'abord des princes et des Etats, puis des entreprises et des ménages, les banques vont changer la donne. Et susciter de nombreuses crises.

Au commencement était la dette.
Contrairement aux représentations courantes, la dette n'est pas un dérivé de la monnaie.
Elle était au coeur des relations d'échange, et plus fondamentalement des relations sociales, bien avant que les premières pièces n'apparaissent.
Etre redevable pour un service rendu, une avance consentie ou une vie sauvée est un élément structurant de la vie sociale, qui n'a pas besoin d'un numéraire pour être reconnu, ni même mesuré.
Avant d'envahir la sphère des échanges, la dette prend sa source dans l'obligation morale.
Elle est reconnaissance, au double sens d'être reconnaissant et de reconnaître un dû.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Jalons pour une histoire de la dette ( n°105 )