Inde-Chine : le défi post-mondialisation libérale

Jean-Joseph Boillot, conseiller au Club du Centre d'études prospectives et d'informations internationales (Cepii)

Alors que d'aucuns prédisaient un ralentissement structurel de la croissance chinoise après les "trente glorieuses" initiées par Deng Xiaoping depuis la fin des années 1970, nombre d'experts se sont tournés vers l'Inde depuis quelques années, la voyant comme un relais possible de la locomotive chinoise [2].
En fait le débat est ancien puisque la comparaison entre les deux pays constitue l'épine dorsale du fameux livre de Gunnar Myrdal à la fin des années 1950, Asian Drama [1968].

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Inde-Chine : le défi post-mondialisation libérale ( n°099 )