Histoire : en 1900, Paris vire à droite

Gérard VINDT

Comme en 2001, le changement de majorité est dû à une évolution plus idéologique que sociologique.

En remportant les élections municipales parisiennes, Bertrand Delanoë a donné à la gauche une victoire qu'elle attendait depuis près d'un siècle.
Ce basculement de Paris est pourtant moins dû aux transformations de la sociologie parisienne, laquelle est plus que jamais dominée par des classes moyennes aisées, qu'à un rapprochement idéologique de cette population vis-à-vis de la gauche.
Les nouvelles couches de cadres n'ont plus peur de la gauche sur le plan économique, tout en partageant ses valeurs sur le plan des moeurs et ses préoccupations en matière d'environnement.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Histoire : en 1900, Paris vire à droite ( n°083 )