Henry Mintzberg, ethnographe des organisations modernes

Marc Mousli
Pour aller plus loin
À lire également
couverture
L'actualité du management et de la gestion

Principal représentant de la sociologie des organisations, Henry Mintzberg a révélé la fragmentation de l'activité du manager, analysé la stratégie des entreprises et remis en cause la formation des managers distillée dans les Business Schools.

Arrivant en vélo à ses rendez-vous et préférant la chemise à carreaux au costume-cravate, Henry Mintzberg a toujours cultivé un anticonformisme qui s'étend à ses méthodes de travail.
Il combine de façon surprenante les méthodes de recherche de terrain les plus empiriques et les synthèses encyclopédiques - et néanmoins critiques - de tout ce qui a été écrit sur le thème qu'il étudie.
Il veut donner de la réalité une vision simple, concrète et globale, et se livre pour construire ses modèles à des analyses d'une complexité et d'un raffinement peu communs.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Henry Mintzberg, ethnographe des organisations modernes ( n°055 )